Aide aux artistes

Aide aux artistes

LES ARTISTES CELEBRES...

GILBERT  BECAUD

Ce grand Monsieur de la chanson Française surnommé : "Monsieur 100 000 Volts" a fait vibrer le coeur de tous les spectateurs sur toutes les scènes du monde, lorsque les doigts de ses mains faisaient parler le clavier... Les notes passaient très bien la rampe et le mur du son !

Aujourd'hui SUD EST Magazine, le journal des artistes, lui rend un solennel Hommage. écoutons-le dans :

"MES MAINS"

 

Gilbert Bécaud, de son vrai nom : François Gilbert Léopold Silly a débuté la chanson dès l'âge de neuf ans, mais tout d'abord il suit les études au Conservatoire de Toulon sa ville natale et se retire avec un premier prix de piano. Il rencontrera sur son chemin le grand Louis Amade, en le voyant, il découvre le talent de ce jeune garçon et ravi, il lui écrira des textes magnifiques pour certaines chansons.

Voici notre Gilbert dans une chanson très originale et difficile pour l'interprétation... Pour un coup d'essai ce fut un coup de Maître !

"MONSIEUR POINTU"

___

 

Monsieur 100 000 Volts continue de déchainer le public dans les salles... Dans l'émission de Michel Druker "Champs Elysée", il se trompe dans les paroles, cela prouve que notre Bécaud National avait horreur du Play-back et qu'il interprétait les chansons en direct... Comme :

"DESIRE

___

Cette année là, Gilbert Bécaud interprète une très belle chanson dévoilant avec courage la triste réalité, nous faisant découvrir l'horrible lâcheté qui grandit dans le coeur des hommes ...

On le voit dans une émission en compagnie de Gérard Lenorman et Patrick Sébastien en Inspecteur Columbo.

"L'INDIFFERENCE"

 

Bécaud accepte avec joie le livre sur sa biographie, écrit par Annie et Bernard Reval, retraçant sa vie : "L'homme à la cravate à pois". Le papa Marcel Reval animateur international, qui avait soutenu Tony Balsères dans ses imitations, notamment dans Charles Aznavour, Richard Anthony, Gilbert Bécaud...  à présenté le chanteur et d'autres artistes comme: "Aznavour", "Barbara", Edith Piaf etc... sur toutes les scènes du monde.

"LES BALADINS"

   

 

L'ADIEU A GILBERT BECAUD

Son timbre de voix , sa façon à lui de chanter, son tempérament méditerranéen et sa vitalité le conduiront vers un public enthousiaste qui va l'adopter avec amour et passion, se qui ne se démentira jamais.

 

Le 18 décembre 2001, jour de ses obsèques, depuis l'église de la Madeleine, Jusqu'au Cimetière du Père Lachaise, une foule immense est présente tout le long du parcours pour lui dire un dernier adieu. Le convoi funèbre passe devant le Théâtre qui fut son emblème « l'Olympia », les gens applaudissent, ils chantent même : « L'important c'est la rose. », avec une très grande émotion.

 

Nous rendons un hommage à tous ses collaborateurs, notamment ses trois auteurs fétiches :

Vidalin,  Delanoé et le grand  Louis Amade.

   

Mais notre équipe lui dira simplement "au revoir "  Monsieur Gilbert Bécaud, parce qu'un jour , quand nous arriverons à notre tour, sur la terre promise, nous pourrons l'écouter et chanter et sa voix nous charmera pour l'éternité.

Lui même, par cette chanson, nous invite à se long voyage...

 

"AU REVOIR L'AMI"

 

 

Malgré son au revoir, nous voulons encore et toujours garder auprès de nous, celui qui fit trembler les salles et casser les fauteuils... Et qui avait gagné le surnom de Monsieur 100 000 Volts.

 

"ET MAINTENANT"

 

 

Un grand merci à Madame Bécaud et à ses enfants :

Gaya, Anne, Philippe, Emylie et Jennifer.

 

Jean-Christophe SAYER

Journaliste - Ecrivain - SACEM

Auteur d'un guide de Démonologie et un site :

Le Sanctuaire

 

* * *

*

 



27/05/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres